+41 79 506 86 28 hello@lyketil.com

Vous serez devant la caméra sous peu pour une vidéo d’entreprise ? Voilà notre top 5 des conseils pour être bon devant la caméra.

Cet article fait partie de la série « FAQ – Digital Chat » : nous répondons à vos questions digitales sur notre chat ou sur facebook messenger (ou par email si vous êtes « vintage »). N’hésitez pas à venir chatter avec nous !

Avec un taux d’attention proche des 5 secondes, trop peu de gens s’attardent à la lecture d’un texte: vous avez donc opté pour la création d’une vidéo pour votre site afin de mieux présenter vos services.
Excellente idée ! Sauf que…  la caméra, ça vous bloque un peu beaucoup. Sueurs froides, quoi faire de ses bras, sourire, ne pas bouger… Vous créez votre vidéo demain, et passez devant la caméra ?

Voilà 5 conseils de pros sur comment s’améliorer en vidéo, issus de notre expérience en création de vidéos d’entreprise à Lausanne (Suisse romande) :

  1. Ne faites pas de « par coeur »
  2. Travaillez votre gestuelle
  3. Adressez vous à un enfant de 10 ans
  4. Ne pas s’auto-censurer
  5. Laissez le temps à la coupe

1. S’améliorer devant la caméra : ne faites pas de « par coeur »

Vous êtes le professionnel du domaine, et votre sujet, vous le connaissez. Pas besoin de par coeur. Ayez 3-4 points sous forme de « bullet points » en tête, pour structurer votre propos, mais surtout n’écrivez pas tout le speech la veille à la virgule près.

La raison ? Sous stress, le cerveau n’est pas très doué pour se rappeller (« le blanc »), mais relativement doué pour « performer » (fight response) : profitez du coup de boost pour être démonstratif-ve, ne vous bloquez pas avec des phrases écrites qui ne sonnent pas juste.

2. Travailler sa gestuelle pour être mieux face caméra

Au lieu de passer du temps la veille à écrire le speech pour votre vidéo, prenez quelques instants pour vous entraîner devant un bon vieux miroir. En vidéo, il faut savoir « donner » un peu plus que dans une conversation normale, en termes de projection de voix et de gestuelle, votre énergie n’en sera que mieux captée.

Aidez-vous de mouvements de mains, de diction appuyée sur certains mots, pour appuyer votre propos. Regardez votre interlocuteur dans les yeux – c’est-à-dire, droit dans l’objectif. Aussi, ancrez-vous bien au sol pour éviter de bouger d’avant en arrière ou d’un pied sur l’autre.

 

via GIPHY

3. S’addresser à la caméra comme à un enfant de 10 ans

Ouh qu’il fait peur ce public potentiel de professionnels avertis qui pourrait apercevoir cette vidéo sur votre site. Mais plus on tente de paraître « au top », plus on se sent inadéquat à la moindre faute… et la confiance décroît de façon proportionnelle au nombre de prises.

Un remède au stress: imaginez-vous expliquer à un enfant de 10 ans le sujet de votre intervention. Cela permet déjà de limiter le stress car vous êtes en position de confiance face à votre public imaginé; ensuite d’avoir un language plus « oral », donc naturel; et enfin de donner un aspect pédagogique à votre propos, qui est souvent ce qu’on recherche quand on créé une vidéo pour son site. Car avec leurs 5 secondes d’attention, même les pros les plus aguerris seront contents de se faire prendre par la main le temps d’une vidéo.

4. Ne pas s’auto-censurer devant la caméra

En tant que professionnels de la vidéo, nous passons nos journées à filmer nos intervenants. Et notre bête noire, c’est bien l’auto-censure : en pleine prise, alors que de l’extérieur tout allait bien, la personne s’arrête catastrophée : « oh non non c’est terrible je recommence ».

Que les premières prises ne soient pas les bonnes, c’est normal: mais allez au bout sans faire de têtes, sans baisser les bras, sans soupirer… qui sait, vous avez peut-être le bon bout sans le savoir encore !

5. Laisser le temps à la coupe (pour le monteur)

Deuxième bête noire des professionnels de la vidéo : la prise parfaite qui se finit en queue de poisson, avec l’intervenant qui se relâche à la seconde où il a expédié la dernière phrase. Et on la finit comment cette vidéo, nous ?

A la fin du propos, restez immobiles en souriant pendant 2-3 secondes, ça nous permet de couper proprement, et on économisera une prise « de secours » !

Ces 5 conseils sont une bonne base pour s’améliorer en vidéo, et vous devriez déjà voir de grands progrès sur votre performance en les appliquant !

Encore des doutes ou des questions sur la réalisation de votre vidéo ? Ecrivez-nous: hello@lyketil.com, ou directement via le chat (la petite fenêtre en bas à droite de votre écran). A très bientôt !

Pin It on Pinterest

Share This